Lettres d'Amérique: les nouvelles voix de la littérature américaine

6-27 septembre 2021

En septembre 2021, the American Library in Paris vous invite à découvrir les nouvelles voix de la littérature américaine. Une série virtuelle, Lettres d’Amérique (6–27 septembre) explorera les questions au cœur de l’Amérique d’aujourd’hui : race, immigration, citoyenneté, traumatismes historiques, addiction et violence armée. L’éventail des intervenants de cette année est aussi riche que varié. De la férocité et de l’humour avec Tommy Orange et Jenny Zhang ; à la violence et aux mémoires avec Laila Lalami ; en passant par les sombres portraits de la société américaine de Yaa Gyasi et de Nana Kwame Adjei-Brenyah.

Dans sa mission de présenter les plus brillants talents littéraires américains à un public français, Lettres d’Amérique sert d’avant-première à la célébration du vingtième anniversaire du Festival America en septembre 2022. La série est soutenue par le Festival America, l’ambassade des États-Unis en France et le magazine Transfuge.

*Le public aura la possibilité de regarder les événements en français ou en anglais ; tous les événements seront traduits simultanément de l’anglais vers le français.

Tommy Orange

Laila Lalami

Jenny Zhang

Yaa Gyasi

Nana Kwame Adjei-Brenyah

Lundi 6 septembre 

Le premier roman de Tommy Orange, There There, explore la détresse des Amérindiens urbains dans une histoire multigénérationnelle au rythme effréné abordant la violence et la récupération, la mémoire et l’identité, la dépossession et l’appartenance. Orange tisse la beauté et le désespoir dans cette histoire complexe d’une nation et de son peuple.

Mercredi 8 septembre 

Dans son nouvel ouvrage de non-fiction, Conditional Citizens, Laila Lalami examine l’immigration, la citoyenneté et l’assimilation. En racontant son parcours improbable d’immigrante marocaine à citoyenne américaine, Lalami questionne les limites de ce que signifie être Américain d’un point de vue historique, politique et littéraire.

Lundi 13 septembre 

Le plus récent recueil de poèmes de Jenny Zhang, My Baby First Birthday, interroge ce que cela signifie que de naître et de grandir dans un monde qui fétichise la féminité, soutient le patriarcat et exalte la blancheur. Tout en impliquant son lecteur, Zhang offre des moments de tendresse, de beauté radieuse et de compassion.

Mercredi 15 septembre

Dans son deuxième roman, Transcendent Kingdom, Yaa Gyasi se tourne vers la science, la foi et le passé pour raconter l’histoire crue et intime d’une famille ghanéenne qui vit en Alabama. Contemplant les répercussions du trafic d’êtres humains en Amérique et en Afrique de l’Ouest, Gyasi explore également la crise des opioïdes, la santé mentale et les liens familiaux qui, à la fois, nous unissent et nous déchirent.

Lundi 27 septembre  

Friday Black, l’inventif premier recueil de nouvelles d’Adjei-Brenyah, reflète un portrait sinistre de l’individualisme américain à outrance. Adjei-Brenyah place ses protagonistes masculins souffrants dans un futur dystopique, où ils sont confrontés au consumérisme, à l’injustice raciale et aux difficultés financières dans douze contes implacables.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Alice McCrum, responsable des programmes, mccrum@americanlibraryinparis.org, +33 01 53 59 12 66.